Explication de la feuille de calcul d’échange de données de démarrage

La feuille de calcul d’échange de données de démarrage v1.4.1 contient un sous-ensemble de champs de données (colonnes) provenant de la spécification d’échange de données pour les comptes et les ressources. Elle est fournie au format .zip. Pour l’utiliser, téléchargez le fichier ZIP et double-cliquez dessus pour l’extraire. Vous remarquerez qu’il se trouve au format de valeurs séparées par des virgules (.csv) par souci de commodité. Ouvrez la feuille de calcul à l’aide d’un éditeur de texte tel que Notepad++ ou Sublime Text. N’utilisez pas Excel, car ce programme ajoute un nombre quasi illimité de lignes et de colonnes vides au fichier. À l’aide des directives ci-dessous, remplissez la feuille de calcul, enregistrez-la au format de valeurs séparées par des virgules (.csv) et importez-la dans BEACON.

Conseil : Enregistrez le fichier ZIP. Ainsi, il vous suffira d’extraire à nouveau le fichier ZIP si vous avez besoin d’une feuille de calcul de démarrage vide.

Utilisez la feuille de calcul d’échange de données de démarrage pour associer rapidement les points de terminaison avec les informations du compte du service dans BEACON. Lorsque vous utilisez ce flux de travail, certaines fonctions avancées de BEACON ne seront pas activées. Cette méthode est recommandée pour les clients ORION Cellular 10-Pack et les services qui souhaitent approvisionner rapidement un petit nombre de points de terminaison.

Remplissage d’une feuille de calcul d’échange de données de démarrage
Le tableau ci-dessous décrit chacun des champs de la feuille de calcul d’échange de données de démarrage. Les données sont une combinaison des informations collectées sur le terrain, généralement au cours de l’installation du point de terminaison, et des données provenant de vos systèmes de facturation, de comptabilité et de gestion des compteurs. Les champs de données obligatoires sont indiqués par un texte italique bleu. Les champs recommandés sont indiqués par un texte non italique bleu. Remplissez une ligne de données de service séparée pour chaque point de terminaison / encodeur / compteur d’un emplacement. Les compteurs combinés nécessitent une ligne séparée pour chaque élément indicateur d’encodeur.

Nom de colonne Description
Endpoint_SN*
*Obligatoire pour tous les compteurs dotés de points de terminaison. Pour les compteurs à lecture manuelle, laissez ce champ vide.
Numéro de série du point de terminaison apparié au compteur spécifié.
Longueur max. : 20 caractères
Endpoint_Type*
*Obligatoire pour tous les compteurs dotés de points de terminaison. Pour les compteurs relevés manuellement, laissez ce champ vide ou saisissez la lettre « C ».
Une lettre qui indique le type de point de terminaison utilisé pour relever le compteur. ORION Cellular (J ou 4), ORION ME (M, N ou 5), ORION SE (N ou 5), ORION CE (Z ou 6), GALAXY TR3 (G ou 8), GALAXY TR2 (g ou 7), Magnetic Barnacle (L ou 3), Pulse Barnacle (K ou 3) ou compteur relevé manuellement (C).
1 lettre : J, M, N, Z, G, g, L, K, C ou 3, 4, 5, 6, 7, 8
Endpoint_Install_Date**
**Recommandé pour tous les compteurs dotés de points de terminaison.
Date à laquelle le point de terminaison a été installé sur le compteur spécifié par le champ Meter_ID. Pour les points de terminaison ORION Cellular, si ce champ est laissé vide, la date est définie par défaut sur la dernière date à laquelle le point de terminaison a été activé. Pour tous les autres types de points de terminaison, la date est définie par défaut sur minuit (23:59:59) à la date de l’importation dans le fuseau horaire du point de raccordement.
Longueur max. : 10 caractères
Account_ID Identifiant du compte utilisé à des fins de facturation.
Longueur max. : 64 caractères
Account_Full_Name Nom complet du titulaire du compte.
Longueur max. : 128 caractères
SA_Start_Date**
**Recommandé.
Date de début du service. La combinaison des champs Account_ID, Service_Point_ID, et SA_Start_Date représente une entente de service unique et distincte.  Si ce champ est laissé vide et que le compte est associé à un compteur connecté à un point de terminaison ORION Cellular, la date est définie par défaut sur la dernière date à laquelle le point de terminaison a été activé. Pour les comptes associés à des compteurs connectés à un autre type de point de terminaison, la date de début de l’entente de service est définie par défaut sur minuit (23:59:59) à la date de l’importation dans le fuseau horaire du point de raccordement.
Longueur max. : 10 caractères
Location_ID Identifiant assigné à l’emplacement physique du compteur.
Longueur max. : 40 caractères
Location_Name Il s’agit généralement du nom de la propriété.
Longueur max. : 64 caractères
Service_Point_ID Identifiant utilisé pour distinguer plusieurs raccordements de service au même emplacement. La combinaison des champs Location_ID et Service_Point_ID représente un point unique auquel un compteur est ou sera relié. Cette valeur DOIT être fournie si plusieurs services sont fournis sur un seul emplacement. Si aucun ID de point de raccordement n’est fourni, la valeur par défaut « 1 » sera assignée pour l’ID de point de raccordement.
Longueur max. : 20 caractères
Location_Address_Line1 L’adresse civique de l’emplacement du compteur.
Longueur max. : 64 caractères
Location_Address_Line2 Seconde ligne pour saisir l’adresse civique de l’emplacement du compteur.
Longueur max. : 64 caractères
Location_City La ville de l’emplacement du compteur.
Longueur max. : 64 caractères
Location_State L’état ou la province de l’emplacement du compteur. Si le service ne se trouve pas aux États-Unis ou au Canada, laissez ce champ vide.
Longueur max. : 2 lettres
Location_Zip ZIP+4 ou code postal de l’emplacement du compteur.
Longueur max. : 10 caractères
Service_Point_Route Identificateur du tracé ou du journal auquel le service facturé appartient.
Longueur max. : 12 caractères
Service_Point_Type Saisissez W pour indiquer qu’il s’agit d’eau.
Service_Point_Class_Code Taux de facturation du compteur défini par le système de facturation : résidentiel, commercial,irrigation, etc.
Longueur max. : 24 caractères
Service_Point_Class_Code_Normalized Le code de classe BEACON auquel le code de classe du système de facturation correspond. Vous devez choisir parmi « Commercial » (commercial), « FireService » (service de pompiers), « Industrial » (industriel), « Irrigation » (irrigation), « Sewer » (égouts), « SingleFamilyResidential » (résidentiel avec une famille), « MultiFamilyResidential » (résidentiel avec plusieurs familles) et « Vacant » (inoccupé).
Longueur max. : 24 caractères
Meter_ID Identifiant du compteur défini par l’utilisateur. Il est obligatoire et doit être unique.
Longueur max. : 40 caractères
Meter_Install_Date**
**Recommandé pour tous les compteurs.
Date de l’installation du compteur. Si ce champ est laissé vide et que le compteur est connecté à un point de terminaison ORION Cellular, la date est définie par défaut sur la dernière date à laquelle le point de terminaison a été activé. Si le compteur est connecté à un autre type de point de terminaison, la date d’installation est définie par défaut sur minuit (23:59:59) à la date de l’importation dans le fuseau horaire du point de raccordement.
Longueur max. : 10 caractères
Register_Number Pour les compteurs combinés et composites uniquement : identifiez l’élément indicateur haute pression (H) et basse pression (L) en saisissant 2 ou H pour le côté haute pression de l’élément indicateur et 0 ou L pour le côté basse pression. Laissez ce champ vide pour les compteurs à élément indicateur unique.
REMARQUE : Pour les compteurs combinés et composites, les valeurs de Location_ID, Service_Point_ID et Meter_ID doivent être les mêmes pour chaque élément indicateur. Laissez ce champ vide pour les compteurs à élément indicateur unique.
1 lettre : H, 2, L, 0 ou vide
Register_Unit_Of_Measure Les entrées de ce champ doivent être en majuscules et correspondre exactement aux termes suivants :GAL, CUBIC_FEET, CUBIC_METER, IMP, LITER, AF, OIL_BARRELS, FLUID_BARRELS.
Longueur max. : 12 caractères
Register_Resolution Facteur du chiffre mobile le plus à droite (0,01; 0,1; 1; 10; 100; 1 000; etc.). Combinée avec la Register_Unit_Of_Measure, cela représente l’unité de changement la plus petite que le codeur peut prendre en charge.
Longueur max. : 6 chiffres
Meter_Manufacturer Fabricant du compteur. Par exemple : Badger Meter, Sensus, Neptune, etc.
Longueur max. : 32 caractères
Meter_Model Modèle du compteur. Par exemple : M25, M55, T160, etc.
Longueur max. : 64 caractères
Meter_Size Taille numérique du compteur. Par exemple, 5/8 = 0,625, 3/4 = 0,75, 1 1/2 = 1,5, etc.
Longueur max. : 10 chiffres
Meter_Size_Unit NPS ou DN. Indique si la taille du compteur est exprimée en pouces (NPS) ou en millimètres (DN). Si laissée vide, l’unité par défaut est les pouces.
Longueur max. : 3 lettres

Historique des versions

Get Support

Knowledge Base

User Guide
Follow via Email

Enter your email address to get new content notifications by email.