Modèle d’échange de données

Cliquez ici pour télécharger une feuille de calcul d’échange de données vide.

Le modèle d’échange de données disponible via le lien ci-dessus contient toutes les colonnes définies par la spécification d’échange de données v9.8.2. Lorsque vous le remplirez, rappelez-vous que chaque ligne de données représente une configuration de service distincte et que les données de ces lignes doivent être conformes aux limites de longueurs et aux formats définis dans la spécification d’échange de données.

Faites attention aux points suivants :

  • Les importations successives remplacent les importations précédentes lorsque les champs de données se chevauchent.
  • Lorsque vous importez des historiques de compteur, la ligne contenant la dernière entrée pour une configuration de service particulière doit être située après celle contenant la première entrée, sinon les historiques de compteur, de point de terminaison et d’entente de service précédents seront remplacés. Ce type d’entrées antidatées déclenche des avertissements lors de la validation de l’importation.

  • Les champs laissés vides ne supprimeront pas les données précédemment enregistrées dans BEACON. Exemple : le client A déménage et le client B emménage à sa place. Le client A utilisait une case postale comme adresse de facturation. Le client B veut que sa facture soit envoyée à l’adresse principale de l’emplacement. Lorsque vous créez un fichier d’échange de données pour enregistrer les nouvelles informations de compte pour le client B, utilisez l’adresse principale de l’emplacement comme adresse de facturation, ou indiquez simplement _CLEAR_ (en incluant les traits de soulignement et les majuscules, comme indiqué) dans le champ pour supprimer l’adresse de facturation du client A.

REMARQUE : En indiquant _CLEAR_, vous supprimerez les données précédemment enregistrées pour tous les champs de la spécification d’échange de données pour les comptes et les ressources, à l’exception des champs suivants :

Champs d’ID
Account_ID, Location_ID, Service_Point_ID, Meter_ID, Endpoint_SN

Champs ne pouvant pas être vides
Service_Point_Type, Meter_Manufacturer, Meter_Model, Meter_Size, Meter_Size_Unit, Meter_Continuous_Flow, Register_Number, Register_Unit_Or_Measure, Register_Resolution, Endpoint_Type

Champs de date
SA_Start_Date, SA_End_Date, Meter_Install_Date, Meter_Install_Start_Read, Meter_Removal_End_Read, Endpoint_Install_Date, Endpoint_Removal_Date

Divers
Account_Email, Account_Autopay, Account_BillerAutoPay

Champs utilisant d’autres valeurs par défaut lors de l’application de « _CLEAR_ »
Service_Point_Timezone : la valeur par défaut est le fuseau horaire du service
Read_Sequence : la valeur par défaut est Zero (0)
Alert_Code : la valeur par défaut est N/A
High_Read_Limit : la valeur par défaut est N/A
Low_Read_Limit : la valeur par défaut est N/A

 

  • Auparavant, saisir un espace vide remplaçait les données d’un champ. Ce flux de travail n’est plus pris en charge.
  • Les ID de compte et de ressource font office de clés. Par conséquent, ils se comportent différemment d’autres champs.
  • La modification ou la correction d’ID de compte ou de ressource tout en conservant les configurations de service nécessite un fichier spécial appelé fichier de mise à jour des ID.
  • Actuellement, les services doivent avoir activé l’échange de données pour utiliser ce dernier.

Une fois que vous avez terminé de remplir la feuille de calcul, enregistrez-la au format de valeurs séparées par des virgules (CSV) et suivez ces instructions pour transférer les données dans BEACON.

Knowledge Base

User Guide
Follow via Email

Enter your email address to get new content notifications by email.